FRANCE LAKERS


 
ConnexionAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrer

Partagez | 
 

 ( Round 2 Game 5 ) Lakers 118 - Rockets 78

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oztrak
Staff
Staff
avatar

Nombre de messages : 1063
Age : 25
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: ( Round 2 Game 5 ) Lakers 118 - Rockets 78   Ven 15 Mai - 16:28

Trop forts, simplement.


Les Lakers viennent de disputer un de leurs meilleurs matchs de la saison sinon le meilleure afin d’infliger la plus grosse défaite de l’histoire des Rockets en post-season et, surtout, de prendre la tête dans la série.


Malgré que les deux premiers points du match soient incrit par Bynum, de retour dans le cinq, ce sont bien les Rockets qui vont faire la meilleure entame. La défense des Lakers n’est pas bien en place tandis que Kobe perd deux balles en autant de minutes. Enfaite, le seul Lakers à sortir du lot en ce début de match, c’est Andrew. Les autres tentent beaucoup trop de loin, avec très peu de réussite tandis que le pivot se contente de jouer au post up, avec pas mal de réussite. En scorant les 6 premiers points de son équipe, il limite la casse tant bien que mal : 13 – 6 après 3.30 minutes. Les Rockets adoptent également la tactique de jouer inside puisque de loin, très peu de ballons rentrent. Mais, contrairement aux Lakers, les Rockets ne trouvent pas beaucoup de fautes. Même s’ils ne les marquent pas tous, ces lancer-francs permettent aux Lakers de se rapprocher, 14 – 18 à la moitié du quart-temps. Le jeu de transition et la bonne défense des Lakers vont alors faire beaucoup de mal aux visiteurs, qui perdent pas mal de balles, laissant les hommes de Jackson marquer des paniers faciles. Une fois l’égalité rétablie, c’est Kobe qui va prendre les rênes de l’équipe. L’ancien MVP attaque à merveille l’anneau, assurant un peu le spectacle. Il est d’ailleurs bien aidé par une défense des Rockets pas toujours bien placée et oubliant trop souvent de venir en aide défensive dans la raquette. Grâce à un trois point de Lamar Odom, finalement bien présent mais en sortie de banc, les Lakers prennent un avantage considérable à leur tour : 27 – 20 alors qu’il reste un peu plus de 2 minutes. La bonne adresse lointaine des Lakers va encore faire mal en fin de quart-temps et, malgré un Scola très actif dans les dernières minutes, Farmar donne 11 points d’avances sur un buzzer-beater à 10 mètres de l’anneau. 35 – 24 pour les locaux.

Pour recommencer ce deuxième quart-temps, ce sont à nouveau les Lakers qui vont prendre les choses en main, bien aidés par des Rockets qui perdent trop facilement des balles. Les locaux ne jouent pas spécialement les contre-attaques mais jouent beaucoup inside, sur Pau Gasol. L’espagnol ne reçoit pas de prise à deux et ne se privent pas pour inscrire 4 points avant de faire une passe en pénétration à Odom afin qu’il trouve la faute et un assist à Vujacic pour un lay up facile. 8 – 0 pour commencer et le marquoir affiche déjà 43 – 24 après même pas deux minutes. Outre Gasol, Odom et Walton apporte beaucoup des deux côtés du terrain, grâce à une bonne combativité. Et tandis que tout va pour les Lakers, les Rockets sont entrain de sombrer. Perpétuelles pertes de balle, shoots lointains qui ne rentre pas et une défense pas des meilleures. Et même si l’écart n’augmente plus d’ici la moitié du quart-temps, on sent les Lakers supérieurs en tout point de vue. Il ne faudra d’ailleurs pas longtemps pour vérifier cela. Shannon Brown fait très mal avec ses shoots lointains, Kobe est chaud et Bynum fait un bon boulot. Il n’en fallait bien sûr pas plus pour que l’écart franchise les 20 points : 59 – 35 alors qu’il reste 3 minutes à jouer. Les visiteurs continuent de chercher la solution offensive mais leur manque de mouvement facilite la tâche à une défense des Lakers bien en place. Kobe va encore inscrire 5 points consécutifs avant que les Rockets n’attaquent la raquette afin d’aller chercher des lancer-francs. Un 4 sur 4 dans la dernière minute 20 afin de porter le score à 64 – 39 ne change pas vraiment la donne.



En ce début de seconde mi-temps, on ne change rien. Bonne défense des Lakers et transitions des Lakers. Toutefois, ces attaques rapides ne sont pas assez souvent converties, ce qui ne permet pas à l’écart d’augmenter grandement. Les Rockets s’appuient quant à eux sur leur secteur intérieur et des pénétrations qui sont plus souvent converties qu’en première mi-temps. Même si cela fonctionne pas mal, l’argentin Scola rate trop sous les anneaux, par rapport à ce qu’on est en droit d’attendre lui. Kobe ne va pas se faire prier tandis que ses coéquipiers vont, à nouveau, aller chercher des fautes inside. L’écart atteint alors les 30 points après 5 minutes dans ce 3ème quart sur un lancer-franc de Gasol : 78-47. Les Lakers ne vont rien lâcher et vont continuer à appliquer une très bonne défense, obligeant les Rockets à ne rien produire de bon en attaque. Et, même si les Lakers commencent à perdent quelques balles peu après la moitié du quart-temps, leur présence aux rebonds offensifs leur permettent d’augmenter encore leur avance puisque l’écart est de 33 points avec un peu plus de 2 minutes à jouer. Un bon run des banchers jusqu’à la fin du quart-temps va permettent aux Lakers de prendre une avance assez affolante : 94 – 54 !

A l’entame de ce 4ème quart, on sait qu’on ne reverra pas les starters côté Lakers et que donc, les Rockets sont susceptibles de revenir un peu. Et, même si la balle ne veut pas rentrer du côté des visiteurs en début de quart-temps, ils vont vite trouver une faille. En faisant mieux tourner la balle, les hommes d’Adelman vont enfin trouver des solutions offensives. En face, Powell et Farmar font une bonne entame de quart-temps mais la combativité n’est plus vraiment là et la victoire est déjà dans toutes les têtes. Gra^ce à un très bon Von Wafer, les Rokets « reviennent « à 30 points peu avant la moitié du quart-temps. Mais pas de quoi s’inquiété puisque Powell va mettre 4 points consécutifs suivit par un tir mi distance de Walton et les Rockets sont à nouveau proche des 40 points. La fin du quart-temps ne sera plus qu’une formalité. Les Rockets vont beaucoup travailler inside mais sans grande réussite tandis que Jackson se paye le luxe de répondre à la demande des fans qui demandais la montée au jeu de DJ MBenga. Victoire en fanfare pour les Lakers qui remporte le match 118 – 78.

Un match simplement parfait de nos Lakers. Une défense omniprésente, une attaque pleine de réussite et un collectif très bien huilé. Ils se déplacent dans 2 jours dans le Texas pour un match qui pourrait conclure la série mais attention, les Rockets risquent un sursaut d’orgueil qui pourrait pousser les Lakers dans leurs derniers retranchements et un Game 7 n’est pas à exclure.



Kobe: "Nous devons rester concentrer et comprendre que les efforts que nous avons fait ce soir pourraient pas être suffisants pour jeudi soir. Nous ne jouons pas comme une équipe de pointe. Je m'en fou de combien de joueurs sont absents de leur côté. C'est une équipe difficile avec plein de compétiteurs. Nous avons juste fait nos ajustements. Dans le dernier match ils ont joué différemment, un peu plus au-dessus du tempo. Ils avaient pris un excellent départ et nous n'avons jamais réussi à les récupérer."

Highlights
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lakers.unblog.fr
 
( Round 2 Game 5 ) Lakers 118 - Rockets 78
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ALL STAR GAME 2009
» FINALE DES PO GAME 2 : CHARLEROI - BELGACOM LIEGE BASKET
» All Star Game
» Shimano GAME AR-C SPINNING
» SORRY GOOD GAME !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRANCE LAKERS :: El Segundo :: Archives :: Saison 2008/2009 :: Matchs-
Sauter vers: